Taxie Gallery

TAXIE GALLERY est une galerie d’art spécialisée en graffiti historique européen et américain. Fondée par Valériane Mondot en 2001 (dp TAXIE2019) elle se positionne en référence historique et experte dans l’histoire du mouvement. Jusqu’en 2007 elle sera installée dans le 17ème arrondissement de Paris et étendra ses expositions tant en province, qu’en Belgique. Elle est une des premières à présenter le travail d’artistes aujourd’hui mondialement reconnus comme les français Bom.K, Brusk, Jaw, GrisOne, Mist, Tomas Canto, Kongo, Zeky, Tilt, Fafi, Der ; les allemand Stohead, Daim (Mirko Reisser), Daddy Cool (Heiko Zalhman), Darco les américains Lady Pink, Cope2, Tkid et les photographes historiques Henry Chalfant et Martha Cooper.

En 2006 avec l’ouverture du marché sur le Street Art, Valériane Mondot devient expert auprès de maisons de ventes publiques (Artcurial, Digard Auction, Tajan, Piasa) et de collectionneurs privés. Elle reprendra les expositions dés 2016/17 et s’installera avenue Matignon (Paris 8ème), qu’elle quittera en juillet 2019 pour se concentrer essentiellement sur la défense du Graffiti historique.

En juin 2019 elle s’installe au 19 rue de Turenne, Paris 75004.

TAXIE GALLERY is an art gallery specialised in the origins of both the European and the American graffiti scene. Founded in 2001 by Valériane Mondot, it is a renown reference and brings an insightful expertise on the history of the graffiti movement.Until 2007 the gallery was located in the 17th,arrondissement of Paris, but could also be seen outside its walls, organising exhibitions everywhere in France as well as in Belgium. It was one of the very few galleries to exhibit the work of artists who later on became world famous, such as the French artists Bom.K, Brusk, Jaw, GrisOne, Mist, Tomas Canto, Kongo, Zeky, Tilt, Fafi, Der ; the Germans Stohead, Daim (Mirko Reisser), Daddy Cool (Heiko Zalhman), Darco; the Americans Lady Pink, Cope2, Tkid and the first photographers of the graffiti scene, Henry Chalfant and Martha Cooper.In 2006, when the art market started to open its gates to Street Art, Valériane Mondot began to work as an expert for auction houses (Artcurial, Digard Auction, Tajan, Piasa) as well as for private art collectors. By the end of 2016, she pursued the organisation of exhibitions and settled down on Avenue Matignon (Paris VIII), and finally left this location in July 2019 to focus mainly on promoting and defending the roots of the graffiti movement.

In June 2019, the gallery open at 19 rue de Turenne, Paris 75004.

En savoir plus

En 2006 avec l’ouverture du marché sur le Street Art, Valériane Mondot devient expert auprès de maisons de ventes publiques (Artcurial, Digard Auction, Tajan, Piasa) et de collectionneurs privés. Elle reprendra les expositions dés 2016/17 et s’installera avenue Matignon (Paris 8ème), qu’elle quittera en juillet 2019 pour se concentrer essentiellement sur la défense du Graffiti historique.

 

 

Valériane Mondot

Investie dans le graffiti dés 2001 (elle fonde TAXIE GALLERY) à un moment où il ne bénéficiait d’aucune reconnaissance, résistant aux contraintes d’un marché longtemps hostile, conservant ses liens avec les artistes, appelée auprès des principaux acteurs du marché, Valériane Mondot est aujourd’hui considérée comme une experte en arts urbains (histoire et scènes artistiques).

Tout au long de ces 15 dernières années, elle aura su faire évoluer son activité au gré des évolutions du marché et des urgences historiques :

Tour à tour experte auprès des maisons de ventes publiques (Artcurial, Digard Auction, Drouot.. ). Rédactrice et auteur spécialisé dans l’histoire du mouvement et en l’analyse du marché (Graff It, Graffiti Art magazine, Auctionneers, Gazette Drouot, livres d’auteurs). Conseil, chercheur auprès des institutions (Musée des arts et tradition populaires MUCEM de 2002 à 2017, Fondation Cartier en 2009, Musée de la Poste en 2015, Pinacothèque de Paris en 2016). Conférencière et chargée de cours (ICART, L’EAC, IESA, Université Paris X, La Villette), attachée auprès de collections privées et de 2013 à 2016 aide aux expositions « HEY modern Art & Pop Culture » au Musée de la Halle Saint Pierre.  Elle constitue aujourd’hui et depuis plus de deux ans une base de données de référencement de l’ensemble des artistes du Street Art et du Graffiti à l’échelle internationale.