side-area-logo
846

VAUGHN & MARK BODE


103 rue Saint Maur, 75011 Paris

 Exposition du 25 octobre au 5 novembre 2015

En Parallèle, présentation d'oeuvres originales de VAUGHN BODE à l'exposition HEY chap. III
Musée de la Halle Saint Pierre, 75018 Paris. 

Photographies Copyright Nicolas Gzeley.

Exposition en collaboration avec Adda Gallery

 

Le Monde Erotique de Mark BODE et Vaughn, Comics pour GraffIti met l’accent sur les voluptueuses, sexuelles et sensuelles Broads Bode et les personnages rendus célèbres par le Bodes et les artistes qu’ils ont inspiré.

Fils de VAUGHN BODE auteur important de Comics book underground américain des années 70 avec Gilbert Shelton et Robert Crumb – MARK BODE profite de son exposition parisienne pour rendre un fervent hommage à l’œuvre de son père.

Et alors que quelques années avant sa mort prématurée en 75, VAUGHN se rend à Paris et y rencontre Moebius, Tardi et Druillet c’est aussi ici pour MARK, une occasion de renouer avec une partie de son histoire

Sur une trentaine de toiles de MARK, des plans de métro new-yorkais peints inédits, mais aussi des dessins originaux de VAUGHN, des sculptures et des souvenirs personnels jusque là conservés au secret, l’exposition met l’accent sur le style BODÉ et les personnages qui ont fait sa renommé.

Bubble Letters, femmes Broad Bodé et Cheech Wizard, ont fortement inspiré la scène émergeante du Hip hop New-yorkais et les artistes précurseurs du graffiti. Dondi, Seen ou encore Tracy 168 s’accaparent le style et en font un des éléments fondamental et emblématique du Spray Can Art.

A la mort de VAUGHN, MARK reprend fidèlement la plume paternelle et veille depuis sur son héritage stylistique.

Une édition limitée et signée de MARK BODE sera produite à l’occasion de cette exposition.
Et en avant première la présentation de son dernier livre « The Book of ME par Cheech Wizard».

Aucun autre artiste n’eut une influence aussi significative sur le monde du graffiti que Vaughn Bode. Son style Bubble Letters de ses personnages ludiques – dont le très apprécié Cheech Wizard créé en 1957 – sont devenus sources de grande inspiration à New York pour les artistes précurseurs du graffiti new yorkais dans les années 70 et 80.

Le graphisme de Vaughn Bode par la simplicité de ses formes, les contours élargis des personnages parfois rehaussés de trait blanc, les arrières-plans formés de nuages en bulle de savon, le attitudes des personnages souvent proches des poses des B. boys, les grosses lettres rondes qui titrent ses histoires semblaient tout de go être inventés pour le graffiti.

Des artistes comme DONDI, SEEN, KEL, NOC ou encore TRACY168 s’en emparent et s’en délectent et reproduisent personnages et style sur leurs oeuvres sur train ou sur mur.

Alors que l’oeuvre de Vaughn Bode est connue à New York, ce sera dans les livres comme Subway Art, Spray Can Art, Mugs and Mascots, Burning New York ou Broken Windows, qui dévoilent à l’ Europe l’étendue du mouvement New-Yorkais, que les artistes français des années 80 verront pour la première fois les oeuvres de Vaughn et à leur tour s’en inspireront en hommage à leurs Maîtres de style précurseurs du Spray Can Art.

Dés lors, le style et univers de Vaughn seront considérés comme un des style fondateur et indissociable de la culture du Graffiti.

PARIS : MARK et VAUGHN

Vaughn Bode visite Paris au début des années 70, probablement à l’occasion de son invitation au festival de la Bd d’Angôuleme en 1973. Captivé par la ville et son atmosphère, il y avait lié des liens d’amitié forts avec les dessinateurs importants de l’époque tels que Tardi, Moebius, et Druillet.

Pour Mark Bode, venir à Paris est pour lui aussi l’occasion de renouer avec une partie de l’histoire de son père.

 

Valériane Mondot.